Remodelage de la silhouette


                                  


1-Traitements anti Capitons et anti cellulite 
 
De très nombreuses techniques sont pratiquées  dans le monde entier et il est difficile pour un futur patient de s'y retrouver.
La consultation préalable avec votre médecin morphologue et anti âge permettra  seule de définir les indications et vous orientera vers l'attitude la plus adaptée à votre cas et à votre budget. 
I
Ce site  précise cependant quelques notions importantes:
  • Tout d'abord,le remodelage de la silhouette doit toujours s'inscrire dans une prise en charge médicale du surpoids car ces techniques ne font pas maigrir, elle réharmonisent les contours du corps.
Néanmoins,  malgré une bonne hygiène alimentaire et un exercice sportif régulier, certaines zones  ,hormono dépendantes, ne disparaitront pas.(culotte de cheval chez des jeunes femmes minces, double menton constitutionnel, petit ventre sous ombilical et poignées d'amour chez les sujets ayant passé la quarantaine).
  •  C'est pourquoi il est licite de traiter certains amas graisseux localisés,.MAIS il faut savoir que:
  1. La lipoaspiration  reste la seule méthode efficace pour les amas graisseux importants. C'est  une intervention chirurgicale à part entière .Elle ne traite pas la cellulite mais retend un peu la peau par le travail de la canule en surface.
  2. Les petits capitons et  l'aspect cellulitique de la peau sont la conséquence ,le plus souvent d'un  relâchement cutané et peuvent bénéficier de techniques plus légères :Injections de photons (lumière laser),radiofréquence , dissolution des graisses localisées, CELLFINA, CRYOLIPOLYSE..Certaines ne sont plus autorisées en France depuis Mars 2012 mais se pratiquent ailleurs.
  3. La subcision: CELLFINA vient d'arriver en France (agrée FDA):il s'agit d'une technique connue utilisée pour relever les cicatrices d'acné: la subcision.L'aspect de peau d'orange des cuisses et des fesses étant du à la présence de ponts fibreux qui tirent la peau par endroit  donnant l'aspect "canapé chesterfield" caracteristique .La technique CELLFINA consiste ,sous anesthesie locale, à libérer ces points de fixation responsables de l'apparence capitonnée et a rendre sa liberté a la peau, donc de la lisser par conséquent. La technique Cellfina est très peu invasive, les suites sont simples en dehors de quelques ecchymoses. cf nouveautés
  4. Les  appareils à usage externe ne sont qu'une aide à l'amincissement naturel  mais demeurent intéressants néanmoins dans une prise en charge globale  avec hygiène, diététique et sport ( massages anticellulite, crèmes à la caféine contre la cellulite , appareils pour resculpter  et remuscler(courants ktp), appareils de drainage (ultrasons). 
NB la combinaison de ces differentes methodes donnera le meilleur résultat. votre médecin esthetique saura choisir ce qui est le plus adapté pour vous.

Pour votre information, voici ce que vous devez savoir sur certaines méthodes:

        a- Les injections de photons (lumière laser)

                               
              

Cette méthode de traitement des petits amas graisseux localisés consiste en l’injection de photons (paquets de lumière) au contact direct des cellules graisseuses par une fibre laser introduite sous la peau
.En France ,sans aspiration,la méthode est malheureusement suspendue par décret  (mars 2012) .Ce chapitre ,néanmoins , a pour but de vous informer sur ce procédé d’adipocytolyse très innovant qui reste pratiqué partout en Europe et dans le monde en espérant  que les travaux scientifiques à venir lui rendront ses lettres de noblesse.
 (cf "http://lipolyse.lu/)
Indications

En  laser, toutes les petites zones du corps peuvent être traitées :

  • Affiner Chevilles  et mollets:  C'est une demande fréquente. La finesse de la fibre est appréciable pour cette localisation.Une consultation préalable en évaluera l'indication. L'oedeme résiduel est plus important dans cette partie déclive du corps, des soins adjuvants sont à prévoir dans les suites ainsi que le port d'une contention serrée.                      
  • Sculpter et affiner les genoux : très demandé pour porter des minijupes.Face interne ainsi que le dessus. Très bonne indication car la lipoaspiration est parfois difficile dans cette zone. 
  • Mincir des cuisses  et Estomper la culotte de cheval : indication majeure du traitement radical car cette conformation  est hormono dépendante et le régime n'y peut rien changer.                   
  • Lisser les cuissesTraitement de la face interne des cuisses ,bas des fesses et “banane glutéale” : Là il s'agit le plus souvent de traitement du relâchement cutané seul. On peut voir aussi des aspects cellulitiques généralisés de la cuisses qu'on peut lisser en plusieurs séances.
  • Retendre les plis du dos : très bons résultats quand les plis sont épais.                    
  • Lisser et retendre les bras : face interne pour cellulite et relâchement. La face postérieure également est une indicatiion quand il existe cet aspect de chauve souris. Les résultats ne seront bons que si le relâchement est modéré.
  • Perdre du ventre  et des poignées d’amour :                
  • A partir de la quarantaine, chez les hommes ces zones ne disparaissent  plus malgré régime et sport. Comme chez les femmes, Le ventre ne doit pas être trop gros. Le laser marche très bien sur l'estomac.                                     

FAQ

De quoi s'agit il?
On a compris qu'Il s’agit, d'avoir une action thermique pour  effacer les capitons et  sculpter la silhouette.  Par balayage, l’énergie diffusée va doucement  chauffer et  transformer le tissu graisseux en émulsion huileuse qui s'évacue immédiatement naturellement ou par drainage manuel ou par aspiration (lipoaspiration assistée par laser)  tout en coagulant les petits capillaires, ( les longueurs d'onde utilisées absorbent l'hémoglobine) évitant ainsi les ecchymoses et assurant des suites très simples.
L' aspect cellulite  et le relâchement cutané est  traité en même temps grâce à la stimulation collagénique obtenue par la chaleur.

Y a-t-il une anesthésie générale ?
Non, le médecin pratique une anesthésie locale par infiltration des zones concernées.

Est-ce douloureux (pendant/après) ?
Non, la zone est anesthésiée, l'intervention est donc totalement indolore. Après la séance, on ressent généralement une sensibilité à type de contusion pendant deux jours, qui est plus de l'ordre du désagrément que de la douleur. Des antalgiques banaux peuvent être pris si besoin.

Y a-t-il beaucoup de bleus et ecchymoses ?
En règle générale, il y en a peu, car la longueur d'onde utilise  présente l'avantage d'avoir une action sur la coagulation des micros capillaires.

Et les cicatrices ?
Elles sont quasi-inexistantes  sur peau blanche: elles se résument aux points d’entrée de la canule et disparaissent complètement.
Sur peau mate, il faut veiller à faire les petites ouvertures dans des zones cachées, car il peut rester quelques petites taches foncées.

N’y a-t-il pas de risque de brûlure sur les zones traitées ?
Il y a  forcément des risques  à utiliser des appareils qui chauffent mais l'habitude du praticien est essentielle. La surveillance sur écran  ou au son est inestimable et rend l'intervention plus sécurisée. 
Dernier né des Lasers pour traiter la graisse et le relâchement cutané le LIPOCONTROL (Osyris) permet, grâce à une caméra, de visualiser en temps réel les différents paramètres essentiels pour l’efficacité et la sécurité du traitement.

      
Quelle différence avec une lipoaspiration ?

Chaque technique a ses indications, elles peuvent même se combiner.
  • La lipoaspiration doit utiliser une pression négative (aspiration pour évacuer la graisse en place) et est indispensable et incomparable quand le pli cutané est épais. Les risques de saignement sont plus importants et la douleur dans les suites aussi. Elle nécessite le plus souvent une anesthésie générale et on doit la considérer comme une intervention chirurgicale à part entière avec ses complications.
  • La lumière  est plus indiquée pour de petits volumes et des amas graisseux situés en surface, car dans les deux cas, une lipoaspiration pourrait laisser des marques (creux, vagues) ainsi que  dans les régions saignant facilement,  la capacité de coaguler les micros vaisseaux (notamment sur les bras et les chevilles) simplifie beaucoup les effets secondaires. Il est donc indiquée pour des femmes souhaitant des suites simples sans arrêt de travail, et une grande discrétion sociale. Mais c'est dans sa capacité à modifier la fibrose que le laser est incomparable. La lipoaspiration traditionnelle utilise une canule en métal un peu plus large dont le déplacement pour évacuer la graisse " solide" provoque des saignements et des dommages dans les tissus, qui sont nettement plus importants que pour une lipolyse laser. En effet, la très fine canule, sous l'action du laser, va glisser à travers la masse graisseuse comme un couteau chaud dans du beurre, transformant la graisse en solution huileuse, ce qui va réduire considérablement les dommages et les contusions. 
  • Autre avantage, le laser va traiter  également  la cellulite, en approchant au plus près la surface de la peau, agissant ainsi sur le relâchement cutané (pas de "vagues"). combiné avec cellfina on peut opbtenir de bons résultats sur l'aspect de la peau d'orange.

Cette technique peut-elle vraiment remplacer une lipoaspiration, notamment dans le cas d’une culotte de cheval importante ?
Non, Cette technique n'est pas adaptée pour les volumes importants en une seule séance. On peut imaginer en  faire plusieurs pour des  volumes plus importants .
On peut aussi associer les deux techniques, lipolyse laser et lipoaspiration, notamment lorsque le volume de graisse à retirer est vraiment important. Dans ce cas, ces deux pratiques se complètent très bien et certains chirurgiens l'utilisent.

Une fois la graisse « éclatée », comment est-elle éliminée ? Le corps est-il capable de l’évacuer « naturellement », ou faut-il l’aider et de quelle manière (sport, interdiction de consommer certains aliments, drainages…) ?
L'essentiel du résultat se fait progressivement : Les adipocytes altérés par l’énergie laser vont êtres nettoyés par les cellules macrophages, comme toutes les autres cellules du corps.
Il est possible d'aspirer le lysat après, ce que font les chirurgiens, mais cela ne fait qu'accélérer le résultat immédiat. Une aspiration n'enlève jamais tout et les résultats définitifs  demandent plusieurs mois.


N’y a-t-il pas de risques de « creux » à l’endroit où a été retirée la graisse ?
Contrairement à une lipoaspiration, qui n’est active que dans le tunnel qu’elle crée, le laser provoque une diffusion d’énergie qui traite un volume dans son ensemble. De plus, l’énergie est diffusée progressivement, elle ne peut donc pas creuser. Il s'agit d'une technique sécuritaire qui favorise le lissage cutané.L’expérience montre que la lumière laser est capable, en plus de rajeunir son site d’action, de rendre réceptif de nouveau ce site au sport et au régime Sport et régime ne sont pas obligatoires pour les petits volumes, mais cela amplifie la technique et la rapidité des résultats.

Cette technique est-elle envisageable sur toutes les parties du corps, y compris le visage ?
Oui On observe des résultats exceptionnels au niveau de l’ovale du visage, du menton et du tiers inférieur du visage.
Les résultats sur l’estomac sont très intéressants car cette zone résiste souvent à la lipoaspiration, en raison de la fibrose.

Est-ce qu’elle ne fonctionne que sur certains « types » de cellulite ?
Non, elle fonctionne sur tous les types de cellulite, notamment sur la cellulite fibreuse. Dans ce cas, on apporte plus d’énergie et la séance est plus longue.

Combien de temps après l’intervention faut-il attendre pour avoir des résultats visibles ?
C’est très variable ; nous avons régulièrement des cas qui montrent des résultats rapides voire très rapides, mais plus généralement, les résultats sont visibles à 2 /3 mois. L'énergie laser va œuvrer dans l'ombre pendant de nombreux mois, affinant les résultats et rétractant la peau.
Chez certaines patientes, l’action se poursuit pendant plus d’un an.

Peut-on envisager l'intervention juste avant l’été ? Y-at.-il des risques de marques disgracieuses si l'on bronze sur la zone traitée peu de temps après ?
On peut sans problème s'exposer au soleil, exception faite des chevilles qui nécessitent une contention beaucoup plus longue.
Par précaution, il vaut quand même mieux attendre 15 jours avant de penser à se mettre en bikini ! Et les points d’entrée du laser doivent être protégés par un écran total... 

Faut-il faire un régime avant/pendant/après ?
Au-delà de 8-10 kg de surpoids, il est intéressant de faire un régime avant l'intervention, pour mieux cerner les capitons qui vont résister au régime. Pour un léger surpoids, le traitement va être un starter pour la perte de poids et il est préférable de démarrer un régime après la séance
                                  .
                                                            


Les hommes aussi !!!Peuvent bénéficier de tous ces soins esthétiques:




                                              
                                              
    • Correction de la silhouette:
    Par chance les hommes n'ont pas de cellulite! 
    Néanmoins avec l'âge et malgré une hygiène de vie,  certaines zones du corps  s'enrobent et rien , ni régime ni sport ,n'y fait. 
    On peut facilement corriger avec le bodytite  ( cf chapitre silhouette) les amas graisseux  :
                                                                                                              
                                 
    • des pectoraux
    •  Des poignées d'amour et du ventre
    • Du double menton
     

     
    - Dissolution des graisses
                          
                                        

    Bien que très prometteuse et utilisée dans de nombreux pays du monde depuis les années 1990, cette technique n’est pas autorisée en France ( décret mars 2012).Néanmoins cet article a pour but de vous informer sur ce procédé d’adipocytolyse efficace, scientifiquement démontré par des centaines de travaux scientifiques. et pratiqué dans le monde entier.
    Les choses peuvent évoluer :La FDA a récemment publié une étude démontrant son efficacité et son innocuité: 
    Metabolic and Structural Effects of Phosphatidylcholine and Deoxycholate Injections on Subcutaneous Fat : A Randomized, Controlled TrialDominic N. Reeds, B. Selma Mohammed, Samuel Klein, Craig Brian Boswell and V. Leroy Young Aesthetic Surgery Journal 2013 33: 400 originally published online 25 February 2013 DOI: 10.1177/1090820X13478630

    La version en ligne de cet article peut être lue sur le site: http://aes.sagepub.com/content/33/3/400

    Ce traitement  consiste à injecter directement dans les graisses hypodermiques une préparation  visant à dissoudre, par une action biochimique, contenant et contenu de façon définitive. On parle d’Adipocytolyse. (L’adipocyte est détruit). Cette fonte des graisses s’accompagne d’une rétraction cutanée.

    Le complexe utilisé a fait l’objet de nombreuses études et publications scientifiques pour son efficacité dans la dissolution des adipocytes. Il s’agit de la phosphatidylcholine (PC) et du déoxycholate (DC)
    la molecule est un lysosome.C'’est  le DC  (sel biliaire entouré de ppc protectrice) qui rend le traitement efficace. Ce principe actif injecté en sous-cutané a une action détergente. Il est Bio compatible.
    NOUVEAUTE Ce produit vient d'obtenir l'agrement FDA pour dissoudre le double  menton. il sera en ventre en france très prochainement/ cf KYBELLA 


    Mode d'action
    :
    Avec le mélange PC / DC, la destruction des cellules graisseuses se produit naturellement, en douceur, sans augmentation des triglycérides sanguins. C’est la synergie des composants du soluté injecté qui déclenche d’abord la dissolution des membranes adipocytaires. Ce mécanisme entraîne alors une cascade de réactions enzymatiques complexes, provoquant une apoptose des adipocytes (mort cellulaire programmée).
    Ce phénomène biochimique, qui débute immédiatement après l’injection, se continue pendant 8 semaines. Les cellules graisseuses détruites n’ont pas la faculté de se reconstituer. Pour une zone donnée, il faut compter de 3 à 5 séances espacées de 2 mois. Cet écart entre 2 séances permet aux tissus d’évacuer les triglycérides qui ont été transformés en glycérols et de les brûler progressivement.


                                                                                          
                                                                              Indications

     Le traitement ne fait pas perdre de poids (sauf exception) mais dissout localement là ou on a injecté le produit.
                  
                                         Docteur Anne MOGA 

    Localisation :

    • Face : Bajoues et joues, double menton, bourrelets naso-géniens épais. Résultats spectaculaires avec kybella
    • Corps : Plis axillaires, face dorsale des bras, bosse de bison, lipomes, plis du dos, poignées d’amour, hanches, petit ventre rond et estomac.
    • Cellulite de la face interne et antérieure des cuisses, culotte de cheval

    Résultats :

    Ils ne sont pas immédiats mais progressifs,  

    Pour chaque zone, 3 séances minimum sont indispensables, espacées de 2 mois . On peut faire plus de séances si le besoin s’en fait sentir.Les résultats sont durables dans le temps, et, cela même si les patients reprennent du poids. Il est néanmoins conseillé de surveiller son poids et d’avoir une activité physique.

    Les effets secondaires :Le traitement étant réalisé dans des conditions d'asepsie parfaite:

    Ils sont essentiellement locaux et s’atténuent en quelques jours. Une légère douleur à type de courbature ou de contusion, accompagnent l’œdème. Ces symptômes sont les signes d’une réaction inflammatoire nécessaire liée à l’action du produit. Seuls persistent quelques hématomes après quelques jours. 4 jours d’inconfort en tout.
    Une sensibilité de la zone injectée peut persister à la pression pendant un mois ou plus et on peut parfois sentir des petites boules (comme des grumeaux) qui disparaîtront toujours. Ensuite, la peau redevient normale dans les jours suivants. 
    Pour aider l’élimination des graisses ainsi transformées :
    Restriction des hydrates de carbones (glucides) pendant 15 jours+++


    • Photos avant/aprèsacide deoxycholique




                 

                                




     Traitement du relâchement cutané par radiofréquence
                   


                                                     


    Le relâchement cutané est inhérent au vieillissement de la peau.Il est très inesthétique.En dehors de la chirurgie qui est la seule solution en cas de grand relâchement (amaigrissements importants),   la solution en préventif comme en curatif  (à condition de ne pas attendre qu'il soit trop tard) est de stimuler la synthèse du collagène. Pour cela on utilisera la radiofréquence . 
      
    Le Bodytite  est une plate forme de traitement polyvalente utilisant l'énergie radioélectrique de radiofréquence. :
    Massages externes, radiofréquence fractionnée, lissage de la peau en sous cutané.

    Comment l'utilise t'on?


    • La liposaspiration traditionnelle réalisée  par un chirurgien plasticien, , le plus souvent sous AG , peut être assistée par radiofréquence. La séance  est faite  dans le même temps opératoire, après l'aspiration et permet une rétraction de peau bien  meilleure que dans la technique traditionnelle. Les patients désirant vider des amas graisseux importants, n’ont ainsi plus à redouter des relâchements inesthétiques ou des irrégularités de leur peau.Les suites opératoires sont également plus courtes, sans ecchymoses car l'énergie ainsi diffusée coagule les vaisseaux.
    • En cas  d'aspect cellulitique de la peau  ou de relâchement cutané simple, la séance  se fait sous anesthésie locale Dans ce cas on ne fera que la radiofréquence.  Une énergie radio éléctrique émise entre 2 pôles  est transformée en chaleur  et active la synthèse collagénique. Après la séance, le patient bénéficie d'une  rétraction immédiate qui se poursuit pendant des  mois grâce à l'activation de cette synthèse.
      L'effet obtenu  bénéficiera  avantageusement de séances d'entretien par voie externe (radiofréquence externe) et de séances combinées de mésolift  et radiofréquence fractionnée, car rien ne peut arrêter le vieillissement .On peut espérer le ralentir de cette façon ainsi qu'avec des mesure d'hygiène de vie ( protection solaire et nutrition correcte), des traitements par voie générale micronutritionnels ou hormonaux que vous prescrira votre médecin (cf consultation anti-âge):
      indications: bajoues ,relâchement sous le menton,  face interne et postérieure des bras, le ventre fripé, la face interne des cuisses.
      Interet:  la combinaison des techniques de radiofréquence. Leur répétition si besoin.




    Avantages

    •  L'échauffement maîtrisé, directionnel et précis, coagulant  les vaisseaux, chauffant le tissu fibreux et le collagène sous-dermique, donne comme effet un contour plus uniforme, une bonne contraction de la peau et une amélioration du relâchement.
    • Des suites courtes et simples :La coagulation des petits vaisseaux sanguins, permet une considérable réduction de bleus, des tuméfactions et de la douleur, comparé à d’autres procédés et technologies de lipoaspiration actuelles.
    Indications :
    • Sujets ayant une peau  relâchée mais encore tonique et élastique. ( les candidats au lifting ne pourront pas espérer éviter la chirurgie:plasties))                                            
    • Amas graisseux modérés ou aspect cellulitiques de la peau dus au relâchement (radiofréquence  seule)
    • amas graisseux importants avec peau relâchée  (liposuccion chirurgicale assistée par radiofréquence)
    Contre indications :
    • Pacemaker ou d’un défibrillateur interne.


       
    On peut également l'utiliser sur:
    • La face interne des bras et des cuisses et sur le ventre à condition d'intervenir précocement


         Les Injections volumatrices du corps

                L'ACIDE HYALURONIQUE (MACROLANE, VARIOFIL,HYABEL)) 

                                                            Les seins 

         

                                                                  

    En Europe (sauf en France où l'on ne peut plus injecter le macrolane dans les seins afin de ne pas nuire à la prévention du cancer du sein), vous pouvez  enfin prétendre à une jolie poitrine sans les inconvénients d'une intervention de chirurgie esthétique sous anesthésie générale. Il est maintenant possible d’intervenir médicalement si vos seins ne vous conviennent pas. On pourra  traiter: Le volume et le galbe, les vergetures, la pilosité.

    Avantages : Pas d’hospitalisation. L’effet est immédiat, ne laisse aucune cicatrice.et apporte une solution sur mesure. Totalement résorbable mais stable à long terme (1 an à 18 mois).  Le résultat obtenu est  plus naturel qu’avec des prothèses, même ergonomiques et surtout, on ne détecte rien au toucher, les seins sont souples et bougent comme des seins naturels.


    Indications

    ·       Augmentation des seins d'une taille de bonnet ou remplir un sein vidé par les grossesses.

    ·       Correction des asymétries

    ·       Correction des anomalies en cas d'implants mammaires anatomiques

    ·       Ptose modérée  pouvant être corrigée par une augmentation de volume sans lifting

    Précautions : Une mammographie  récente  et une visite chez votre gynécologue sont indispensables avant tout traitement. Comme pour les prothèses, chaque année la mammographie devra être complétée par une échographie, le gel pouvant masquer certaines lésions éventuelles.

    . Effet très naturel. Le produit est résorbable et une injection de retouche doit être faite tous les ans environ.

                         

                           Resultats : Photos avant /après  www. Macrolane.fr   


    Les injections dans les seins sont actuellement suspendues par mesure de précaution. Un lipomodelage peut être une alternative  s'il est possible de prélever de la graisse sur la patiente (cf votre chirurgien) 

                        Les fesses

             

                     

    Autres zones: Toutes les difformités concaves peuvent être corrigées. Il a été conçu pour restaurer les volumes et redessiner les contours : fesses, pectoraux, mollets. Le Macrolane donne de très jolis résultats sur les fesses que l’on peut redessiner,  que cela soit au niveau du rebondi  de la fesse ou des creux trochanteriens.

    Il permet également de corriger les creux corporels disgracieux après un accident, des cicatrices traumatiques ou chirurgicales, ou encore des déformations post liposuccion.

    La graisse donne aussi de bons résultats mais toutes les patientes n'ont pas assez de graisse pour cela.La liposuccion des hanches et de la culotte de cheval ne suffit pas toujours à obtenir une silhouette harmonieuse si des creux trochanteriens sont importants. C'est souvent le  chirurgien qui propose de réinjecter dans cette zone pour un résultat optimal.

    Les prothèses de fesses ont beaucoup progressé et sont souvent la seule solution pour obtenir des fesses très rebondie car les quantité de macrolane devraient être trop importantes.

    Résultats : Photos avant /après  www. Macrolane.fr